🏃 Course Épique : un podcast pour découvrir des histoires de courses inspirantes | Kavval

Course Épique : un podcast pour découvrir des histoires de courses inspirantes

Animé d'une "voix de maître" par Guillaume Lalu, grand passionné de course sur route et de trail, Course Épique est un podcast créé pendant le premier confinement qui te plonge à travers des histoires extraordinaires de la course à pied. Des athlètes de l'ombre aux stars du running, entre cascades de péripéties et participation à de folles épreuves, c'est surtout la dimension humaine qui est mise en avant. On t'a préparé une sélection non-exhaustive d'histoires inspirantes et mémorables que l'on souhaite te faire découvrir. À lire ici mais surtout à écouter sans modération sur tes plateformes favorites, que tu sois dans le métro, dans le train ou en train de courir... Bon voyage à travers de superbes destinations et de témoignages poignants avec Course Épique !

1) Le Marathon de Londres de Gui Pellan

Mauvaise gestion de l'alimentation, pas d'hydratation, chaleur de dingue, techno à fond dans les oreilles 🥵... Élancé sur le Hackney Half Marathon, Gui Pellan se retrouve dans le rouge à 500 m de l'arrivée. Il s'écroule au sol, c'est le black out complet. Plongé dans le coma pendant deux mois, il se réveille sur son lit d'hôpital sans aucun souvenir, à l'exception de quelques flashbacks 🏥. Période qu'il qualifie de "longue sieste", c'est surtout le moment pour lui de se rendre compte que la vie est précieuse. 30 kilos en moins, les muscles aux oubliettes, le médecin qui lui annonce qu'il ne pourra plus faire de sport : c'est le déclic. Il n'a qu'un objectif en tête : prendre le départ du Marathon de Londres neuf mois plus tard. Les médecins s'y opposent fermement et tentent de le dissuader, mais son goût du challenge est trop fort 💪. Après des mois de rééducation compliqués, il s'aligne sur l'épreuve londonienne et profite de chaque instant : la culture et l'ambiance anglaise typique, les monuments en pagaille et surtout une grande émotion à l'arrivée. Son objectif est atteint. CHAPEAU ! 🎩

👉À écouter juste ici 👈

2) La Diagonale des Fous d'Alexandre Boucheix

"Si tes rêves ne te font pas peur, c'est qu'ils ne sont pas assez grands." A.Boucheix

Alexandre Boucheix est un ultra-trailer et personnage plutôt original dans le paysage du trail en France 🤪. C'est aussi le créateur de l'Ultra-trail de Montmartre : 80 km, 271 allers-retours dans les escaliers de Montmartre avec 11 650 mD+. Rien que ça 😅. Apprécié pour son côté un peu "fou" et ses superbes performances 🥇(2 fois vainqueur de la SaintéLyon, vainqueur de l'Ultra 01, 3ème de l'UT4M...), il est surtout reconnu grâce à sa fameuse "casquette verte" (son pseudo sur les réseaux). Après une soirée bien arrosée, l'idée lui vient de s'inscrire pour la première fois à un ultra de taille : la célèbre Diagonale des Fous. Sans savoir ce qui l'attend vraiment. Un décor somptueux sur l'île de la Réunion 🏝 mais surtout des conditions dantesques : on alterne entre températures excessivement chaudes et grand froid à la nuit tombée. Suite à une chute et un malaise vagal, il se retrouve sonné. S'enchaînent alors les hallucinations (il croit percevoir des sorcières 🧙qui ricanent par exemple) et une aventure assez folle puisqu'il compte terminer la course sans dormir (33h de suite). Le sommeil le rattrape peu à peu en courant mais il tente par tous les moyens de rester éveillé 💤. Il puise au fond de ses ressources pour en finir et se classe même dans le top 100 pour son premier ultra. BLUFFANT ! 🤯

👉À écouter juste ici 👈

3) L'UTMB d'Abdennour Benmammar : le dernier des finishers

S'engager sur l'UTMB au moins une fois dans sa vie, c'est déjà énorme. Parvenir à terminer la course, c'est un vrai défi. Surtout quand tu n'as jamais couru en haute montagne 🏔. Et s'il y a bien une chose que l'on peut haïr et craindre à la fois lors d'une course, ce sont les barrières horaires ⛔️. Abdennour Benmammar en sait quelque chose. Engagé sur l'une des épreuves du sommet du trail français, il se lance dans un véritable "contre-la-montre" de folie du côté de Chamonix ⌚️. Une sorte de "collé-serré" 🕺avec les barrières horaires, sympa non ? Bon, ça l'était un peu moins sur le coup pour lui. Traînant légèrement sur quelques ravitos et sentant la fatigue le caresser du bout des doigts, il se retrouve même à un moment de la course avec 5 minutes d'avance seulement sur les barrières horaires indiquées. Petit moment de panique ? Oui, clairement 😆. Mais Abdennour s'en sort comme il peut, en donnant tout ce qu'il a. Il fait des ravitos "express" et n'est même plus sûr d'être dans les temps. Néanmoins, il parvient à terminer l'épreuve en héros, acclamé et ovationné par toute une foule qui lance même un clapping en son honneur de dernier finisher 👏. C'est aussi ça la marque des champions : vaincre les barrières horaires ! ⌛️

👉À écouter juste ici 👈

"La douleur est éphémère, mais le regret de l'abandon est éternel." A.Benmammar

4) La Yukon Arctic Ultra de Thierry Corbarieu : coup de chaud en Arctique

MONSTRUEUSE. Le mot n'est peut-être même pas assez fort pour qualifier la Yukon Arctic Ultra, l'un des ultras les plus difficiles et froid au monde (+ 700 km avec -30°C à certains endroits !) du Nord Ouest Canadien 🥶. C'est la course hyper exigeante sur laquelle Thierry Corbarieu a décidé de s'engager après deux années de préparation. Adepte des courses longues distances et ayant notamment participé au Marathon des Sables, il est avant tout passionné par la véritable épopée que l'on traverse sur ces épreuves. Se retrouver en totale autonomie dans un milieu très hostile, c'est une aventure très prenante. Comme prévu, il est livré à lui-même, souvent seul durant les longues et rudes nuits en Arctique 😰. Il se retrouve parfois pétrifié de froid avec des conditions carrément extrêmes. Les hallucinations peuvent même le prendre à certains moments : en tête après 250 km de course, il craint de croiser des ours 🐻 en observant des traces de pas au sol. Son matériel qui gèle, la neige ❄️qui freine son avancement, la difficulté à trouver le chemin, l'épuisement total, des chaleurs oppressantes lors de certains ravitos qui contrastent avec le grand froid Canadien 🇨🇦... Bref, c'est un défi physique hors normes qui lui est imposé mais son mental prend le dessus : il parvient à franchir la ligne d'arrivée en première position ! Un grand moment de délivrance et d'émotion pour lui malgré l'épuisement total qu'il ressent. Gagner la Yukon, c'est quand même ULTRA fort ! 🏆

👉À écouter juste ici 👈

5) Kilimandj'Héros : le record de l'ascension du Kilimandjaro de Vanessa Morales

REMARQUABLE. C'est l'histoire d'une aventurière au grand coeur qui tente un record assez dingue : l'ascension du Kilimandjaro en Tanzanie 🇹🇿. C'est le genre de sommet qui déchaîne les passions des randonneurs. Et pourquoi pas le faire en courant ? C'est le pari fou de Vanessa Morales, une athlète plutôt affutée. Engagée dans la lutte contre la sclérose en plaques en soutien de ses amis d'enfance, elle décide de gravir le toit de l'Afrique ⛰ en faveur de cette cause. Avec Ronald, son guide tanzanien et fin connaisseur du coin, elle se lance à l'assaut du Kili' sur 22 km d'ascension et 4 295 mD+ (et autant de descente) 📈. Mais comme on le sait si bien, dans la vie, rien ne se passe comme prévu. Avec le manque d'oxygène en altitude et suite à un rythme effréné 🥵, Ronald a un gros coup de mou et s'écroule par terre. Étant infirmière, son côté humain reprend le dessus sur la perf' à réaliser. Elle fait tout pour l'aider à continuer. Portant son sac, elle trouve les ressources nécessaires pour soutenir son guide et l'aider à se surpasser. Ils parviennent tant bien que mal à repartir du bon pied. Comme si ce n'était pas assez, au moment de rejoindre son équipe médicale à 5 500 m d'altitude pour récupérer de l'oxygène, elle apprend que son médecin rencontre lui aussi un problème. Paniquée, elle se dit que le record sera impossible à battre au vu des circonstances du moment 😓. Elle arrive tout de même à terminer l'épreuve en 9 h et 58 min (c'est 8 min de moins que le précédent record !). Ce dernier est donc battu mais ne sera finalement pas homologué à cause de ces pauses successives. Peu importe, l'important est ailleurs pour Vanessa : elle a sauvé la vie d'un guide tanzanien et son médecin s'en est également sorti, c'est tout ce qui compte. Et son amitié avec Ronald restera surtout gravée à jamais... 🥰

👉À écouter juste ici 👈

Si tu ne connaissais pas le podcast, on espère que cet article t'a donné envie d'en écouter. Et surtout d'en apprendre un peu plus sur des histoires de courses inspirantes qui font de la course à pied un sport si unique.

PS : stay tuned ! On a encore de superbes histoires à mettre en lumière prochainement, toujours en lien avec le podcast Course Épique... 🎙

®

La plateforme nouvelle génération qui permet à tous les coureurs quel que soit leur niveau, de (re)découvrir le territoire et le patrimoine français, en trouvant les courses qui leur correspondent.