Les courses les plus froides

Il fait beau, il fait chaud, c’est l’étĂ© (quoi que
 en Normandie et en Bretagne, on nous souffle que le soleil se cache depuis un moment đŸ€Ł). Sinon partout ailleurs, le mercure dĂ©passe aisĂ©ment les 25 degrĂ©s. Alors, si tu as pris un coup de chaud lors de tes belles sorties running aoutiennes, on va te refroidir avec une sĂ©lection de 10 courses glacĂ©es autour du globe
 De quoi voyager (et freezer). Enfile ta plus grosse doudoune et tiens-toi prĂȘt Ă  vaincre des tempĂ©ratures dantesques !

1- Le Marathon du pĂŽle Nord

On commence notre classement avec « The world's coolest marathon » (attention, cool pour “frais”, pas pour “je vais me la couler douce” 😅). C’est au Svalbard (promis, ça existe !) que se dĂ©roule cette course hors-norme, oĂč les quelques tĂ©mĂ©raires qui osent s’y aventurer sont invitĂ©s Ă  courir sur la banquise arctique. D’ailleurs, chez Kavval, on est pas peu fier que l'homme le plus ĂągĂ© Ă  avoir terminĂ©, en 2016, le marathon du pĂŽle Nord soit un français, Michel Ribet, qui avait 78 ans Ă  l’époque. đŸ‘đŸ‡«đŸ‡· Mais, si tu veux le dĂ©fier, il va falloir Ă©conomiser un peu puisque la participation coĂ»te 16900 euros ! 

2- L’ultra 6633

C’est parti pour une aventure unique, Ă  la dĂ©couverte de l'Arctique canadien entre le Yukon et les territoires du Nord-Ouest du pays. Mais attention, on ne te parle pas d’un parcours de santĂ©, Ă  la dĂ©couverte des Caribous (quoi que
 tu risques d’en croiser sur ton chemin) 😅. Le « 6633 Artic Ultra » est l’une des courses les plus difficiles au monde qui te fera claquer des dents Ă  cause de ses vents glaciaux et de ses tempĂ©ratures extrĂȘmes pouvant aller jusqu’à -78 degrĂ©s. Cherry on the cake 🍒(comme disent nos amis les amĂ©ricains) : les participants se dĂ©placent en tirant derriĂšre eux leurs provisions sur un traĂźneau. Alors, t’es “chaud” pour le 193 km ou le 611 km ? 

3- Le marathon du lac BaĂŻkal

Courir sur l’eau, ça te tente ? Non, on ne te dit pas de te prendre pour JĂ©sus 😅 mais plutĂŽt de venir fouler le lac BaĂŻkal, la plus grande rĂ©serve d’eau douce naturelle mondiale. Mais ne t'inquiĂšte pas, tes pieds seront sĂ©parĂ©s de l’eau par une couche de glace Ă©paisse de 1, 20 m, ce qui t’évitera donc de te transformer en glaçon ! Quoi que
 les tempĂ©ratures pouvant atteindre les -30°C ne risquent pas de te rĂ©chauffer pour autant. Attention oĂč tu mets les pieds, le parcours est jalonnĂ© de petites buttes de glaces et de larges fissures atteignant parfois jusqu’à huit kilomĂštres de long đŸ˜± Alors, un conseil ? Ne traĂźne pas car tu auras 6 heures pour terminer le marathon, au risque d’ĂȘtre rĂ©cupĂ©rĂ© par un aĂ©roglisseur (ceci n’est pas une fake news!).  

4- Yukon Arctic Ultra

Alors lĂ , c’est pas n’importe quelle course ! L’ultra-marathon Yukon Arctic Ultra est, au-delĂ  d’une course, une vĂ©ritable Ă©preuve physique mais surtout mentale, qui emprunte la piste de la Yukon Quest. 3 distances sont proposĂ©es : 161 km, 483 km et 692 km. Et oui, les distances sont Ă©normes, mais tu pourras t’équiper d’un vĂ©lo tout-terrain et de skis de fond pour t'aventurer sur les sentiers canadiens enneigĂ©s. La distance n’est pas le seul facteur rendant la course difficile, les tempĂ©ratures sont extrĂȘmes, alors attention aux risques d’engelures et d’hypothermie. Et oui, c’est une vĂ©ritable Ă©preuve de survie !

Et si c’est trop loin pour toi, pas de stress y’a point S ! Ou plutĂŽt y’a le Lapland Artic Ultra, une course tout aussi extrĂȘme proposĂ©e par le mĂȘme comitĂ© d’organisation, mais cette fois-ci en SuĂšde ! Un peu plus facile d’accĂšs, non ? Donc lĂ  pas d’excuse
 

5- Trail Blanc Mouthe

Parce qu’on est un peu chauvin 😄, il fallait bien une course française dans la sĂ©lection. Fin janvier, on part pour le village de Mouthe, le plus froid de France, qui est d’ailleurs surnommĂ© “La petite SibĂ©rie”. Le Trail a lieu de nuit et il est possible que la neige s’invite Ă  la fĂȘte. La visibilitĂ© est rĂ©duite et la tempĂ©rature se montre particuliĂšrement fraĂźche avec un thermomĂštre indiquant en moyenne -3,5 degrĂ©s. On te l’accorde, la mĂ©tĂ©o peut paraĂźtre plus clĂ©mente que celles prĂ©sentĂ©es prĂ©cĂ©demment mais on te met Ă  l’épreuve de rĂ©aliser ce Trail (surtout aprĂšs tous les chocolats que tu te seras empiffrĂ© pendant les fĂȘtes de NoĂ«l) et tu verras que tu regretteras de l’avoir sous-estimĂ©.

6- Le Marathon des glaces en Antarctique

VoilĂ  un marathon conçu pour repousser tes limites. Il t’emmĂšne Ă  quelques kilomĂštres du pĂŽle Sud aux pieds de la chaĂźne montagneuse Ellsworth. Les conditions sont des plus extrĂȘmes : ta mission, si tu l’acceptes, sera de braver des passages enneigĂ©s, ne pas glisser sur les plaques de glaces et vaincre un froid de -20 degrĂ©s avec des rafales de vents Ă  25 nƓuds. Tu l’as compris, il est donc difficile de claquer des records sur cette course mĂȘme en Ă©tant muni des Nike Zoom Vaporfly. Par contre, tu pourras rejoindre l'exclusif “7 Continents Marathon Club” en combinant cette course avec des marathons sur chacun des six autres continents. 

7- L’Ultra trail de l’Antarctique

Quitte Ă  venir au PĂŽle Sud, pourquoi ne pas prolonger le plaisir glacĂ© en participant Ă©galement Ă  l’Ultra Trail de l’Antarctique ? Non, on n'est pas fou. AprĂšs une bonne nuit de repos, c’est parti pour un Ultra Trail dans un froid polaire insoutenable. T’es du genre frileux đŸ„¶? Tu peux faire comme Christian Schiester qui a demandĂ© Ă  la NASA de lui fabriquer une combinaison de protection contre le froid. Si tu demandes comment l’histoire se termine, c’est simple, he did it en 19h 58m 14s !

8- Iditarod Trail Invitational

LibĂ©rĂ©, dĂ©livrĂ© đŸŽ¶, c’est ce que tu vas chanter aprĂšs avoir franchi la ligne d’arrivĂ©e du Iditarod Trail Invitational, l'ultra-trail d'hiver le plus long au monde. 30 jours et 30 nuits en Alaska, c’est ce qui t’attend si tu fais partie des quelques courageux qui osent s’aventurer dans ces majestueuses Ă©tendues glaciales. Alors, choisis avec soin ta distance (350 miles / 563,27 km ou 1000 miles / 1609,34 km) ainsi que ton moyen de transport (tes pieds, ton vĂ©lo ou tes skis) et c’est parti pour retrouver la Reine des Neiges.  

9- Laugavegur Ultra Marathon

Cette course en Islande de 55 km suit l’un des sentiers les plus beaux du monde, entre les sources gĂ©othermiques de Landmannalaugar et la rĂ©serve naturelle de Þórsmörk. Ici, mĂȘme en Ă©tĂ©, il peut faire jusqu’à -10 degrĂ©s la nuit, et les vents puissants ainsi que le brouillard Ă©pais peuvent rendre invisible les piquets de balisage pourtant plantĂ©s tous les 10 mĂštres sur le sable, les graviers, l’herbe, la neige, la glace, ou encore les riviĂšres. Tu l’auras compris, cette course n’est pas pour les amateurs. Pour autant, on ne t’en voudra pas si tu t’arrĂȘtes plusieurs fois sur ta route pour admirer les richesses naturelles du pays qui se dressent devant toi : montagnes de rhyolites multicolores, canyons ou encore glaciers spectaculaires. 

10- Laponie Trophy

Rendez-vous au pays du PĂšre-NoĂ«l pour finir ce classement en beautĂ©, plus prĂ©cisĂ©ment en Laponie, une rĂ©gion particuliĂšrement froide de la Finlande. Cet Ă©vĂ©nement de 5 jours, exclusivement rĂ©servĂ© aux femmes, et qui soutient les femmes touchĂ©es par le cancer du sein, amĂšnera les Kavvaleuses Ă  la dĂ©couverte du soleil de minuit et des aurores borĂ©ales. Un vĂ©ritable paradis pour les yeux, qui a l’avantage de rĂ©chauffer le cƓur, faute de pouvoir se rĂ©chauffer les pieds 😅.

Bon, on ne va pas pouvoir (malheureusement) citer toutes les courses spectaculaires qui se trouvent sur notre belle planĂšte. Alors si tu veux plus, viens faire un tour par lĂ  : 

  • The Ice Ultra Marathon en SuĂšde
  • The Frozen Lake Marathon en NorvĂšge
  • The Fire and Ice Ultra en Islande

VoilĂ  une petite sĂ©lection qui, on espĂšre, t'aura rafraĂźchi ! Et qui sait ? Peut-ĂȘtre que si tu es complĂštement givrĂ© on te retrouvera sur l’une de ces courses glaciales !  đŸ„¶

Âź

La plateforme nouvelle génération qui permet à tous les coureurs quel que soit leur niveau, de (re)découvrir le territoire et le patrimoine français, en trouvant les courses qui leur correspondent.